Il existe 2 manières de qualifier des nouveautés produit : soit de manière manuelle, à l'aide d'un champs qualifiant maintenu par l'utilisateur, soit de manière automatique à travers l'étude des codes GTIN.

Avantages et inconvénients des 2 méthodes

Une qualification manuelle des nouveautés par l'utilisateur permet d'être très précis dans le suivi des nouveautés et de distinguer les innovations mineurs (ex : changement technique de code, codes promotions) des innovations de rupture. Cette technique a toutefois comme inconvénient d'augmenter la charge de travail pour l'utilisateur.
Une qualification automatique des nouveautés permet de garantir une visions exhaustive des nouveautés et d'effacer le lag temporel lié à la qualification manuelle. L'inconvénient principal de cette méthode est qu'elle ne permet pas à l'utilisateur d'exclure manuellement certains produits dans le calcul des innovations. C'est une estimation haute.

Pourquoi la qualfication automatique des produits est-elle une estimation haute ?

La mise en évidence des nouveautés à l'aide de l'analyse des codes GTIN est une estimation haute des nouveautés pour 2 raisons principales:

  • L'utilisation de nouveaux codes GTIN peuvent répondre à des besoins techniques ou administratifs (ex : changement  de statut réglementaire, modification mineure du produit, changement dans le mode de production) qui ne constituent pas des nouveautés d'un point de vue commercial

  • Des évolutions mineures d'un produit (contenance, packaging, code promotionnel, etc) ne constituent pas des innovations produit en tant que tel

Ajout roadmap

Les équipes d'OpenHealth travaillent sur une évolution du module Launch Tracking permettant à l'utilisateur de qualifier manuellement ses nouveautés

Avez-vous trouvé votre réponse?