L'observance est le reflet de la qualité de prise d'un traitement.
Elle est souvent mesurée par l'indicateur "Medication Possession Rate" (MPR).
L'indicateur MPR peut s'exprimer par le nombre de jours de traitements sur le nombre de jours de la période observée et est généralement calculé par année.
Quand l'indicateur MPR est supérieur ou égal à 80 %, on parle alors de "bonne" observance.

Exemple

Il faut préalablement calculer l'indicateur MPR pour chaque ID Client, propre à chaque pharmacie. Ensuite il faut distinguer les ID clients dont le MPR est supérieur ou égal à 80% pour comptabiliser les ID clients observants, de ceux dont le seuil est inférieur à 80%, non observants.
Pour un produit donné sur une année, pour 1 000 ID clients, nous avons
la répartition des ID clients par tranche de 10% de MPR comme ci-dessous :

Dans notre exemple, 38% des ID clients sont observants (dont le MPR est au moins de 80%) : 7,3% + 8,0% + 22,7%.
Par déduction, nous avons 62% des ID clients non-observants.

Remarque

Il existe plusieurs formules possibles pour calculer le MPR. Ces différentes formules sont explicitées sur le site de l'ISPOR (International Society for Pharmacoeconomics and Outcomes Research), organisme international de pharmacoéconomie et de recherche, accessible à l'adresse  https://portal.ispor.org/
D'autres mesures peuvent être utilisées dans les calculs d'adhésion thérapeutique, le PDC (Proportion of Days Covered) est l'une de ces mesures. Le ratio PDC fournit une représentation plus précise de l'adhésion aux médicaments car il élimine la possibilité d'être excessivement élevé, soit quand un "patient" reçoit une dispensation plus tôt que la fin de son stock de produits, soit dans le cas de calculs impliquant plusieurs médicaments pour un même traitement.

Terminologie

L'observance peut être traduite en anglais par Compliance.

Version

V201910141801

Abonnement

Abonnement Use & Analytics Advanced 

Avez-vous trouvé votre réponse?