Définition

Le nombre de décès manquant est le nombre de décès qui ne sont pas encore recensé à un instant t.

Attention, ainsi les back datas fournies par l'INSEE sont susceptibles d'être modifiées dans le temps.

Contexte

Il existe un asynchronisme temporel entre la date de décès d'une personne et l'instant où le décès est recensé. Cependant il est possible d'estimer le nombre de décès supplémentaire à venir pour le jour étudié. Cet asynchronisme peut être lié à plusieurs facteurs :

  • Le temps de recensement du décès, il peut se réaliser de manière électronique ou bien par voie postale (plus long)
  • Les français de l'étranger décédés sont recensés avec un délai
  • Le cas des personnes disparues (qui sont déclarées décédées au bout d'un certain temps ou bien qui peuvent être déclarées décédées mais retrouvées plus tard)
  • Les cas relevant du judiciaire

Méthodologie

Une manière d'estimer les décès dits "manquants" est de se référer à la période temporelle précédente. Nos données sont obtenues mensuellement via l'insee.
On se réfère aux données des mois précédents pour évaluer le nombre de décès qui ont été recensé en plus.

Exemple :

  • Après le recensement du mois de janvier, on observe ceci :
  • Au 31 décembre de l'année précédente, 99 % des décès n'étaient pas déclarés
  • Au 30 décembre de l'année précédente, 95 % des décès n'étaient pas déclarés
  • Au 29 décembre de l'année précédente, 90 % des décès n'étaient pas déclarés
  • ...
  • Au 1er décembre de l'année précédente, 5% des décès n'étaient pas déclarés
  • Ainsi l'opération réalisée sur le mois de janvier est la suivante :
  • Au 31 janvier, on considère que 99 % ne sont pas déclarés
  • Au 30 janvier, on considère que 95 % ne sont pas déclarés
  • Au 29 janvier, 90 % des décès ne sont pas déclarés
  • ...
  • Au 1er janvier, 5% des décès ne sont pas déclarés

Cette opération est réalisée sur 180 jours, après cette période le nombre de décès peut évoluer d'un nombre inférieur à 0.1 %.
Pour le dernier mois avec des décès, les données sont agrégées et les décès dits "manquants" sont distribués de manière équitables entre tous les jours du mois en cours.
Si la modélisation indique un nombre inférieure à la publication de l'insee, alors le nombre publié par l'insee fera foi.

Exemple:

Le livrable de Mars a été publié par l'insee. Au mois de février, 20 % de décès supplémentaires ont été comptabilisé.
La modélisation au mois de mars va effectuer le calcul suivant :
nbDecesModel = nbDeces publié en mars / (1 - 0.2)
Mars comporte 31 jours, ainsi la modélisation va considérer qu'il y a nbDecesModel/31 décès par jour.
Pour le mois de février et les mois antérieurs, on réalisé la même opération sans agréger au mois. Ainsi le 29 février va se comparer au 31 janvier, par rapport au livrable précédent 98% des décès ont été publié. Ainsi le modèle va réévaluer le nombre de décès de 2 % pour le 29 février.

Abonnement

Abonnement Use & Analytics Advanced 

Avez-vous trouvé votre réponse?