La charge virale ne reste pas stable dans le temps. Deux principaux facteurs expliquent sa dégradation :

- La température des débits d’eaux usées

- La durée de trajet dans les égouts

Dans une situations où le débit des eaux usées est à une température de 20 ° C, au moins 25% de la charge virale doit rester, même dans les situations où le temps de trajet moyen dans les égouts est long (par exemple, 10 h).

Donc, la dégradation ajustée en fonction de la température d'un tel biomarqueur ne sera pas constante sur un an, et au contraire peut varier de manière significative.

Avez-vous trouvé votre réponse?